Mains entraide personnes âgées
Logo PAS

Assistance aux personnes âgées et/ou dépendantes à Aix-en-Provence

Vous rencontrez des difficultés pour accomplir les gestes de la vie quotidienne ? Si vous êtes âgé de plus de 60 ans, en situation de perte d’autonomie, vous pouvez bénéficier de l’APA.

L’APA est une aide financière versée par le Conseil général, permettant aux personnes âgées les plus dépendantes d’accéder aux services nécessaires à leur vie quotidienne : les services à domicile (activité ménagère, aide à la préparation des repas, courses, garde…), les frais d’accompagnement, les frais d’aide technique (adaptation du logement), ou toute autre dépense visant l’autonomie du bénéficiaire.

Vous pouvez bénéficier de cette allocation, quels que soient votre niveau de revenu et votre lieu de résidence (à domicile ou établissement spécialisé). Son montant est calculé en fonction de votre degré de dépendance (grille AGGIR) et du montant de vos revenus.

Le dossier de demande est délivré par les services du Conseil général de votre département ou le CCAS de votre lieu de résidence.

Après dépôt de votre dossier au Conseil général, une équipe médico-sociale détermine votre degré d’autonomie et définit un plan d’aide personnalisé (nature des aides, taux de participation…).

Pour la réalisation d’une prestation d’aide à domicile, vous pouvez ensuite faire appel à une structure conventionnée par le Conseil général ou embaucher directement un salarié.

L’APA n’est pas cumulable avec la prestation d’aide ou de garde à domicile, les aides relevant de l’aide sociale et la PCH. En revanche, vous pouvez bénéficier de la réduction d’impôt de 50 % des dépenses non couvertes par l’APA.

Les différentes prestations proposées pour les personnes âgées

L’aide ménagère

Aspirateur

Votre état de santé ne vous permet plus d’accomplir certaines tâches quotidiennes ?

Si vous êtes âgé d’au moins 65 ans (60 ans en cas d’inaptitude au travail) et si, en raison de votre état de santé, vous avez besoin d’une aide matérielle afin d’accomplir les travaux domestiques de première nécessité, vous pouvez bénéficier d’une aide ménagère à domicile.

Cette aide ménagère se charge de vous apporter une aide pour les tâches quotidiennes d’entretien, les soins d’hygiène sommaires, les courses, les démarches simples et courantes que vous ne pouvez plus accomplir.

Elle peut être prise en charge partiellement par l’aide sociale (si vos ressources annuelles sont inférieures à 7 367,91 euros pour une personne seule et 12 905,40 euros pour un ménage) ou par votre caisse de retraite.

Une participation financière, déterminée en fonction de vos ressources, peut vous être demandée. Cette aide est cumulable avec la prestation de garde à domicile, mais non cumulable avec l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Démarche : pour les formalités et pour toute information, adressez-vous au centre communal d’action sociale de votre commune ou à votre caisse de retraite.

La garde à domicile

Grand-père et ses petits enfants

Vous avez un besoin urgent et temporaire de vous faire aider à domicile ?

Si vous avez plus de 55 ans et que vous devez engager une personne à domicile pour vous aider en cas de situation temporaire et urgente (sortie d’hôpital, absence de votre famille, hospitalisation à domicile), vous pouvez bénéficier de la prestation de garde à domicile.

Cela n’est cependant pas sans conditions : il faut être âgé d’au moins 55 ans, être titulaire d’une pension, rente ou allocation du régime général de la Sécurité sociale et ne pas avoir de ressources supérieures à 1 730 euros par mois pour une personne seule, et 2 600 euros pour un couple.

Cette prestation est une prise en charge partielle des frais de garde à domicile par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) dans la limite de 1 330 euros par personne par trimestre (montant au 1er janvier 2005).

La prestation de garde à domicile peut être cumulée avec l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) ou la prestation d’aide ménagère à domicile, et les frais restant à votre charge ouvrent droit à la réduction d’impôt.

Démarche : adressez-vous à la CRAM (Caisse régionale d’assurance maladie) dont vous dépendez.

picto expérience
picto adhérent
picto conseil
picto horloge